Linux repositories inspector

igal(1) - Français

Version 1.4

man-pages-fr

French version of the Linux man-pages

NOM

igal - Générateur de galerie d’images en ligne

SYNOPSIS

igal [-option1 -option2 ...]

DESCRIPTION

igal est un programme rapide et facile pour placer vos images sur le web avec juste une ligne de commande. Il génère un joli jeu de pages HTML statiques, respectueuses des recommandations du W3, même avec les réglages par défaut. Pour essayer rapido, tapez igal dans un répertoire de travail contenant des images jpg, gif ou png et regardez le résultat dans un navigateur web. Vous pouvez ajuster l’apparence de la galerie d’image avec les différentes options listées ci-dessous et/ou (si vous connaissez un peu le HTML) en modifiant les fichiers .indextemplate.html, .slidetemplate.html et igal.css qui sont apparus dans votre répertoire de travail. igal vérifie aussi l’existence d’un répertoire $HOME/.igal où les utilisateurs peuvent stocker leurs propres modèles, annulant ceux du système situés dans /usr/share/igal/.
igal a besoin de Perl pour fonctionner et il dépend aussi de quelques autres programmes qui viennent en standard dans la plupart des distributions GNU/Linux. Il s’appuie d’abord sur le paquet ImageMagick s’il est disponible, sinon il a recours aux commandes cjpeg/djpeg/pnmscale pour traiter les fichiers jpg. La commande convert du paquet ImageMagick est nécessaire pour traiter les fichiers gif et png. La commande identify permet à igal d’inclure les balises IMG HEIGHT et WIDTH dans le HTML généré.
Si vous aimez vraiment igal, voyez le fichier THANKS (normalement dans /usr/share/igal/). Si vous souhaitez faire un don (selon la valeur que vous attribuez à igal), envoyez-le par le biais de PayPal à .

OPTIONS

-a Écrit les dimensions et les tailles de l’image sous chaque vignette de la page d’index. Ne fonctionne que si la commande identify du paquet ImageMagick est présente.
--ad Comme -a mais écrit seulement les dimensions de l’image.
--as Comme -a mais écrit seulement les tailles de l’image.
--bigy <n>
Comme -y mais agit sur les diapositives, non les vignettes. Redimensionne les diapositives à une hauteur moyenne (ex. 400), ajustant leur largeur proportionnellement. Très pratique si votre appareil photo numérique prend de grandes images, comme 1600x1200. Les originaux ne sont pas affectés, mais les copies redimensionnées de vos images sont stockées avec le préfixe .slide et les vignettes sont liées à ces copies. En cliquant sur les copies redimensionnées dans les diapositives HTML, vous pouvez voir les images en taille réelle. Vous devez utiliser -f entre deux éxécutions consécutives lorsque vous avez changé la valeur --bigy.
-c Génère, puis publie les légendes des diapositives. Le premier appel à igal -c génère un fichier .captions que vous pouvez éditer. Le format de ce fichier est très simple. Vous n’avez qu’à entrer les légendes après le séparateur ---- Vous pouvez modifier l’ordre des images à partir de ce fichier et ignorer certaines photos simplement en mettant un signe dièse (#) au début des lignes concernées. Un second appel de igal -c lira votre fichier .captions , inclura vos légendes dans les diapositives et modifiera leur ordre si nécessaire.
-C Comme -c mais laisse les noms de fichiers comme légende lors de la génération du fichier .captions (enlève les extensions de fichiers).
--con options
Les options de la ligne de commande à passer en interne à convert ou cjpeg (voir leurs pages de manuel). Ceci affecte toutes les vignettes et, si --bigy est utilisé, les diapositives réduites aussi. Vous pouvez configurer l’option -quality ou jouer avec -negate, -noise, etc. (les deux dernières ne fonctionnent que si la commande convert du paquet ImageMagick est installée).
-d <dir>
Agit sur les fichiers d’image dans le répertoire <dir>, au même endroit où les fichiers HTML et les vignettes seront générés. Le répertoire par défaut est le répertoire courant.
-f Force la regénération des vignettes. Force également la regénération des diapositives réduites si --bigy est utilisé. Sinon igal ne regénérera pas ces fichiers s’ils existent déjà, et vous pourriez vous retrouver avec des copies antérieures. Dans tous les cas, utilisez -f entre deux exécutions lorsque vous avez modifié la valeur de --bigy ou de --con.
-h Affiche une aide brève, comme --help.
--help Affiche une aide brève, comme -h.
-i <file>
Nom du fichier d’index principal des vignettes. Le nom par défaut est index.html , ce qui est préférable pour la plupart des serveurs Web.
-k Utilise les légendes pour les titres des diapositives HTML. Le comportement par défaut est d’utiliser les noms de fichier des images.
-n Utilise les noms (de fichiers) des images pour les noms (de fichiers) des diapositives HTML. Sinon le comportement par défaut est de simplement nommer vos diapositives 1.html, 2.html, etc.
-p <n>
La valeur de l’espacement entre les vignettes. La valeur par défaut est 3.
-r Omet l’effet pellicule. Pour une apparence plus simple, vous pouvez aussi définir un arrière-plan pour les vignettes identiques à celui de la page d’index avec l’option background-color dans le fichier igal.css .
-s Pour une configuration encore plus simple, omet toutes les diapositives HTML. Cliquer sur les vignettes de la page principale permet d’accéder aux images directement.
-t <n>
La hauteur (en pixels) de l’image utilisée pour simuler le haut et le bas de l’effet pellicule sur la page d’index des vignettes. Elle est de 21 pixels par défaut pour l’image .tile.png utilisée, mais vous devriez la configurer autrement si vous remplacez ce fichier par le vôtre.
-u Inscrit les légendes sous chaque vignette de la page d’index. Si vous avez un fichier .captions (voir options -c ou -C), alors les légendes y sont lues, Sinon les noms de fichiers sont utilisés (mais l’extension est enlevée).
-w <n>
Définit le nombre de vignettes par ligne. <n> correspond au nombre de vignettes par ligne dans le fichier index. La valeur par défaut est 5.
-wx <n>
Définit la largeur maximale en pixels <n> des vignettes. Le nombre de vignettes par ligne, donné dans -w est réduit si nécessaire. Le comportement par défaut est d’honorer la commande -w sans tenir compte de la largeur des lignes résultante.
-x Omet la numérotation des images dans les légendes des diapositives.
-y <n>
Réduit toutes les vignettes à une hauteur de <n> pixels. La valeur par défaut est de 75 pixels.
--xy <n>
Réduit les vignettes à <n> pixels en fonction de la plus grande taille. Cette valeur est transférée sur pnmscale et ne marche proprement que pour les images jpg .
--www Rend tous les fichiers igal lisibles par tous.
--title <s>
Substitue la chaîne <s> pour « <!--TITLE--> » dans l’index. La valeur par défaut est « Index of Pictures ».
--clean
Supprime tous les fichiers qu’ igal a pu générer avant. Ceci inclue les vignettes, les images redimensionnées, tous les fichiers HTML, le fichier de légendes, l’effet pellicule, les modèles d’index, de diapositives et la feuille de styles.

FICHIERS

/usr/share/igal/indextemplate.html
Le modèle d’index par défaut.
/usr/share/igal/slidetemplate.html
Le modèle de diapositives par défaut.
/usr/share/igal/igal.css
La feuille de styles par défaut.
/usr/share/igal/tile.png
La mosaïque pour l’effet pellicule.
Ces quatre fichiers sont copiés dans votre répertoire de travail, en tant que fichiers cachés, la première fois que vous exécutez la commande igal. Modifiez les copies locales (mais gardez leurs noms) si vous souhaitez modifier l’apparence de votre diaporama (voir également -t). igal vérifie également l’existence d’un répertoire $HOME/.igal où les utilisateurs peuvent stocker leurs propres modèles, en annulant ceux du système stockés dans /usr/share/igal.

EXEMPLES

Exécutez la commande igal dans un répertoire avec des images jpg ou gif pour voir ce qui se passe. Ensuite, jouez avec les options décrites ci-dessus et utilisez -h si vous souhaitez un aperçu rapide des options disponibles. Voir également http://www.stanford.edu/~epop/igal pour des exemples en ligne.

BOGUES

Il y en a toujours. Si vous en trouvez un, faites-le moi savoir. Je n’ai pas forcément encore le temps de bidouiller igal mais si vous trouviez un vrai gros bug, je pourrai probablement l’enlever.

AUTEUR

Eric Pop <epopATstanfordPOINTedu>

VOIR AUSSI

cjpeg(1), djpeg(1), pnmscale(1), identify(1), convert(1)
S’ils ne viennent pas en standard dans votre distribution GNU/Linux préférée, vous pouvez les trouver sur rpmfind.net (dans les paquets libjpeg and libgr-progs) et sur imagemagick.org, respectivement. Essayez aussi www.ijg.org et netpbm.sourceforge.net.

TRADUCTION

Loïs & Sylvie Taulelle <loisATtaulellePOINTnet>, Avril 2004. Félix Sportelli <felixATfsportelliPOINTorg> (relecture)

AVERTISSEMENT SUR LA TRADUCTION

Il est possible que cette traduction soit imparfaite ou périmée. En cas de doute, veuillez vous reporter au document original en langue anglaise fourni avec le programme.
⇧ Top