Linux repositories inspector

repoquery(1) - Français

yum-utils

man-pages-fr

French version of the Linux man-pages

yum-utils

Utilities based around the yum package manager

NOM

repoquery - Interroger des dépôts yum

SYNOPSIS

repoquery [options] <item ...>
repoquery -a [options]

DESCRIPTION

Ce programme vous permet d’interroger des dépôts YUM afin d’obtenir des informations à la manière des interrogations rpm(8).

OPTIONS GÉNÉRALES

--querytags
Afficher les chaînes de format valides et quitter.
-v, --version
Afficher la version du programme et quitter.
--repoid=<repo>
Indiquer quel dépôt interroger. L’utilisation de cette option désactive tous les dépôts qui ne sont pas explicitement sélectionnés avec --repoid. Cette option peut être utilisée plusieurs fois. Par défaut, repoquery utilise les dépôts activés dans la configuration de yum(8).
--repofrompath=<repoid>,<path/url>
Indiquer un chemin ou une URL vers un dépôt (même chemin que dans une URL de base) à ajouter aux dépôts pour cette requète. Cette option peut être utilisée plusieurs fois. Si vous ne voulez voir que les paquetages de ce dépôt, combinez cette option avec --repoid. L’identifiant du dépôt est indiqué par <repoid>.
-q Pour compatibilité avec rpmquery, ne fait rien.
-h, --help
Afficher un message d’aide et quitter.
--quiet Mode silencieux : aucun avertissement n’est afficher sur stderr.
-C Demander à repoquery de s’exécuter entièrement sur le cache YUM. Ne télécharger aucune meta-donnée ni mettre à jour le cache. Les requètes dans ce mode peuvent échouer ou fournir des résultats partiels ou incorrects si le cache n’a pas été préalablement mis à jour avec, par exemple, yum makecache.
--tempcache
Créer et utiliser un cache privé au lieu du cache principal YUM. C’est le comportement par défaut lorsque repoquery n’est pas exécuté par le superutilisateur.
-c <fichier_config>
Utiliser un fichier de configuration alternatif (le fichier par défaut est /etc/yum.conf).

OPTIONS D’INTERROGATION DES PAQUETAGES

-i, --info
Afficher les informations générales sur le paquetage à la manière de rpm -qi.
-l, --list
Afficher les fichiers du paquetage.
--requires
Afficher les dépendances du paquetages.
--resolve
Utilisée avec --requires, résoudre les capacités des paquets d’origine (Ndt : c’est pas très clair !).
--provides
Afficher les capacités que le paquetage fourni.
--obsoletes
Afficher les capacités rendues obsolètes par le paquetage.
--conflicts
Afficher les capacités en conflit avec le paquetage.
--changelog
Afficher le « changelog » du paquetage.
--location
Afficher un endroit d’où le paquetage peut être téléchargé. Par exemple : wget ‘repoquery --location yum‘.
-s, --source
Afficher le nom de paquetage source RPM du paquetage.
--groupmember PAQUETAGE
Afficher le groupe de données dépôt (yumgroups.xml) auquel PAQUETAGE appartient.
--nvr Utiliser le format de sortie « name-version-release » (requète rpm par défaut).
--nevra Utiliser le format de sortie « name-epoch:version-release.architecture » (format par défaut).
--envra Utiliser le format de sortie « epoch:name-version-release.architecture » (plus facile à analyser que nevra).
--qf=FORMAT, --queryformat=FORMAT
Indiquer un format de sortie personnalisé pour les requètes.

OPTIONS DE SÉLECTION DES PAQUETAGES

-a Interroger tous les paquetages disponibles (pour compatibilité avec rpmquery, raccourci pour repoquery ’*’).
-f, --file FICHIER
Interroger le paquetage auquel appartient le FICHIER.
--whatobsoletes CAPACITÉ
Interroger tous les paquetages qui rendent obsolètes la CAPACITÉ.
--whatconflicts CAPACITÉ
Interroger tous les paquetages en conflit avec la CAPACITÉ.
--whatprovides CAPACITÉ
Interroger tous les paquetages qui fournissent la CAPACITÉ.
--whatrequires CAPACITÉ
Interroger tous les paquetages qui ont besoin de la CAPACITÉ.
--alldeps
Lorsqu’elle est utilisée avec --whatrequires, utiliser les dépendances automatiques et manuelles pour les requètes.
--archlist=ARCH1[,ARCH2...]
Limiter la requète aux paquetages de la ou des architectures indiquées. Les valeurs valides sont celles connues par rpm(8) et yum(8) comme « i386 » ou « src » pour les paquetages RPM sources.
--pkgnarrow=LESQUELS
Limiter la requète à une catégorie de paquetages. Les valeurs valides de LESQUELS sont : « installed », « available », « recent », « updates », « extras », « all » et « repository » (qui est la valeur par défaut).
--show-dupes
Interroger toutes les versions d’un paquetage. Par défaut, seule la version la plus récente est prise en compte.

OPTIONS D’INTERROGATION DES GROUPES

-i, --info
Afficher les informations générales du groupe.
-l, --list
Afficher les paquetages appartenant au (requis par le) groupe.
--grouppkgs=LESQUELS
Spécifier quels types de paquetages seront interrogés dans le groupe. Les valeurs valides pour LESQUELS sont : « all », « mandatory », « default » et « optional ».
--requires
Afficher les groupes nécessaires au group.

OPTIONS DE SÉLECTION DES GROUPES

-a Interroger tous les groupes disponibles.
-g interroger les groupes au lieu des paquetages.

EXEMPLES

Afficher tous les paquetages dont le nom contient « perl » :

repoquery ’*perl*’
Interroger tous les paquetages dépendants de « openssl » :

repoquery --whatrequires --alldeps openssl
Afficher tous les noms de paquetages ainsi que les dépôts d’où ils proviennent, joliment formaté :

repoquery -a --qf %-20{repoid} %{name}
Afficher le nom et le résumé de toutes les mises à jour disponibles (s’il y en a), joliment formatté :

repoquery -a --pkgnarrow=updates --qf %{name}:\\n%{summary}\\n
Afficher les paquetages optionnels du groupe « base » :

repoquery -g --grouppkgs=optional -l base
Afficher les prérequis de contruction du paquetaga source RPM d’« anaconda » :

repoquery --requires anaconda.src
Afficher les paquetages qui ont besoin de « gail-devel » pour être construits :

repoquery --archlist=src --whatrequires gail-devel

DIVERS

Spécification de noms de paquetages

Vous pouvez faire référence à un paquetage dans toutes les requètes de la manière suivante :

name name.arch name-ver name-ver-rel name-ver-rel.arch name-epoch:ver-rel.arch epoch:name-ver-rel.arch
Par exemple : repoquery -l kernel-2.4.1-10.i686.
Vous pouvez également utiliser des caractères de remplacement à la manière du shell.

FICHIERS

Comme repoquery utilise les bibliothèques de yum(8) pour récupérer toutes les informations, il se fie à la configuration de yum(8) pour les valeurs par défaut comme les dépôts à utiliser. Consulter la documentation de yum(8) pour les détails.
/etc/yum.conf
/etc/yum/repos.d/
/var/cache/yum/

AUTEURS

Voir le fichier « Authors » fourni avec le programme.

BOGUES

Bien entendu, il n’y en a pas. Mais si vous en trouviez un, veuillez le signaler sur la diste de diffusion <> ou dans bugzilla.

TRADUCTION

Ce document est une traduction réalisée par Alain Portal <aportal AT univ-montp2 DOT fr> le 26 mai 2008.
L’équipe de traduction a fait le maximum pour réaliser une adaptation française de qualité. La version anglaise la plus à jour de ce document est toujours consultable via la commande : « LANG=C man 1 repoquery ». N’hésitez pas à signaler à l’auteur ou au traducteur, selon le cas, toute erreur dans cette page de manuel.

REFERENCED BY

⇧ Top