Linux repositories inspector
28 mai 2014
Aliases: endrpcent(3), endrpcent(3), endrpcent(3), endrpcent(3), endrpcent(3), endrpcent(3), endrpcent(3), endrpcent(3), endrpcent(3), endrpcent(3), getrpcbyname(3), getrpcbyname(3), getrpcbyname(3), getrpcbyname(3), getrpcbyname(3), getrpcbyname(3), getrpcbyname(3), getrpcbyname(3), getrpcbyname(3), getrpcbyname(3), getrpcbynumber(3), getrpcbynumber(3), getrpcbynumber(3), getrpcbynumber(3), getrpcbynumber(3), getrpcbynumber(3), getrpcbynumber(3), getrpcbynumber(3), getrpcbynumber(3), getrpcbynumber(3), setrpcent(3), setrpcent(3), setrpcent(3), setrpcent(3), setrpcent(3), setrpcent(3), setrpcent(3), setrpcent(3), setrpcent(3), setrpcent(3)

manpages-fr-dev

French version of the development manual pages

man-pages-fr

French version of the Linux man-pages

manpages-dev

Manual pages about using GNU/Linux for development

man-pages

Linux kernel and C library user-space interface documentation

NOM

getrpcent, getrpcbyname, getrpcbynumber, setrpcent, endrpcent - Lire une entrée RPC

SYNOPSIS

#include <netdb.h>

struct rpcent *getrpcent(void);
struct rpcent *getrpcbyname(const char *name);
struct rpcent *getrpcbynumber(int number);
void setrpcent(int stayopen);
void endrpcent(void);

DESCRIPTION

Les fonctions getrpcent(), getrpcbyname() et getrpcbynumber() renvoient chacune un pointeur sur un objet ayant la structure suivante et contenant les champs d’une entrée de la base de données d’un programme RPC.

struct rpcent { char *r_name; /* nom du serveur pour ce programme RPC */ char **r_aliases; /* liste d’alias */ long r_number; /* numéro de programme RPC */ };
Les membres de cette structure sont :
r_name Le nom du serveur pour ce programme RPC.
r_aliases Une liste, terminée par NULL, d’alternatives pour le programme RPC.
r_number Le numéro de programme RPC pour ce service.
La fonction getrpcent() lit l’entrée suivante de la base. Une connexion est créée si nécessaire.
La fonction setrpcent() ouvre une connexion à une base de données et définit l’entrée suivante avec la première entrée. Si stayopen est non nul, alors la connexion à la base n’est pas fermée entre deux appels aux fonctions getrpc*().
endrpcent() ferme la connexion à la base..
Les fonctions getrpcbyname() et getrpcbynumber() recherchent séquentiellement depuis le début du fichier un nom ou un numéro de programme RPC correspondant jusqu’à la fin du fichier.

VALEUR RENVOYÉE

En cas de succès, getrpcent(), getrpcbyname() et getrpcbynumber() renvoient un pointeur vers une structure statiquement allouée rpcent. Un pointeur NULL est renvoyé si une erreur se produit ou si la fin de fichier est atteinte.

FICHIERS

/etc/rpc
Base de données des numéros de programme RPC.

CONFORMITÉ

Absent de POSIX.1-2001. Présent sur les systèmes BSD, Solaris et beaucoup d’autres.

BOGUES

Toutes les informations sont stockées dans une zone statique et doivent donc être copiées si on désire les conserver.

COLOPHON

Cette page fait partie de la publication 3.70 du projet man-pages Linux. Une description du projet et des instructions pour signaler des anomalies peuvent être trouvées à l’adresse http://www.kernel.org/doc/man-pages/.

TRADUCTION

Depuis 2010, cette traduction est maintenue à l’aide de l’outil po4a <http://po4a.alioth.debian.org/> par l’équipe de traduction francophone au sein du projet perkamon <http://perkamon.alioth.debian.org/>.
Thierry Vignaud (2002), Alain Portal <http://manpagesfr.free.fr/> (2006). Florentin Duneau et l’équipe francophone de traduction de Debian (2006-2009).
Veuillez signaler toute erreur de traduction en écrivant à <>.
Vous pouvez toujours avoir accès à la version anglaise de ce document en utilisant la commande « LC_ALL=C man <section> <page_de_man> ».
⇧ Top