Linux repositories inspector

sysv_signal(3) - Français

6 janvier 2014

manpages-fr-dev

French version of the development manual pages

man-pages-fr

French version of the Linux man-pages

manpages-dev

Manual pages about using GNU/Linux for development

man-pages

Linux kernel and C library user-space interface documentation

NOM

sysv_signal - Gestion des signaux avec la sémantique System V

SYNOPSIS

#define _GNU_SOURCE /* Consultez feature_test_macros(7) */
#include <signal.h>
typedef void (*sighandler_t)(int);
sighandler_t sysv_signal(int signum, sighandler_t handler);

DESCRIPTION

La fonction sysv_signal() prend les mêmes paramètres et effectue la même tâche que signal(2).
Cependant sysv_signal() fournit la sémantique de gestion des signaux non sûrs de System V, c’est-à-dire : a) les caractéristiques des signaux sont remises aux valeur par défaut quand le gestionnaire est appelé ; b) la distribution des instances suivantes du signal n’est pas bloquée quand le gestionnaire de signal est exécuté ; et c) SI le gestionnaire interrompt (certains) appels système bloquants, alors l’appel système n’est pas redémarré automatiquement.

VALEUR RENVOYÉE

La fonction sysv_signal() renvoie le gestionnaire de signaux précédent ou SIG_ERR en cas d’erreur.

ERREURS

Comme pour signal(2).

ATTRIBUTS

Multithreading (voir pthreads(7))

La fonction sysv_signal() est sûre dans un contexte multithread.

CONFORMITÉ

Cette fonction n’est pas standard.

NOTES

L’utilisation de sysv_signal() est à éviter ; utilisez plutôt sigaction(2).
Sur les systèmes Linux plus anciens, sysv_signal() et signal(2) étaient équivalents. Mais sur les systèmes plus récents, signal(2) fournit la sémantique pour les signaux sûrs ; consultez signal(2) pour plus de détails.
Le type sighandler_t est une extension GNU ; ce type n’est défini que si la macro de test de fonctionnalités _GNU_SOURCE est définie.

COLOPHON

Cette page fait partie de la publication 3.70 du projet man-pages Linux. Une description du projet et des instructions pour signaler des anomalies peuvent être trouvées à l’adresse http://www.kernel.org/doc/man-pages/.

TRADUCTION

Depuis 2010, cette traduction est maintenue à l’aide de l’outil po4a <http://po4a.alioth.debian.org/> par l’équipe de traduction francophone au sein du projet perkamon <http://perkamon.alioth.debian.org/>.
Nicolas François et l’équipe francophone de traduction de Debian (2006-2009).
Veuillez signaler toute erreur de traduction en écrivant à <>.
Vous pouvez toujours avoir accès à la version anglaise de ce document en utilisant la commande « LC_ALL=C man <section> <page_de_man> ».
⇧ Top