Linux repositories inspector

gpm-types(7) - Français

1er janvier 2000

man-pages-fr

French version of the Linux man-pages

gpm

A mouse server for the console and xterm

NOM

- Pointeurs (souris, tablettes, etc.) gérés par gpm

DESCRIPTION

Les informations présentées ci-dessous sont extraites du fichier texinfo, qui est la source d’information préférée.
Cette page de manuel décrit les différents types de pointeurs actuellement disponibles dans gpm. Si vous regardez le code source, vous trouverez que le code spécifique aux pointeurs est confiné dans « mice.c » (alors qu’il n’incluait habituellement que des décodeurs de souris, gpm supporte maintenant également des tablettes et des écrans tactiles).
Le type de souris est spécifié sur la ligne de commandes avec l’option « -t ». Elle prend un argument, qui représente le nom d’un type de souris. Chaque type peut être associé à différents noms. Pour les vieux types de souris, un nom possible est l’ancien nom compatible avec « selection », et un autre est le nom XFree. Après la version 1.18.1 de gpm, le nombre de synonymes a été rendu arbitraire, et le nom réel utilisé est mis à la disposition de la fonction responsable de l’initialisation de la souris. Il est donc possible pour un décodeur de souris de se comporter légèrement différemment en fonction du nom qui est utilisé pour le périphérique (si cette caractéristique était déjà présente, ms+ et ms+lr ne représenteraient par exemple pas des types de souris différents).
La procédure d’initialisation de chaque type de souris peut également recevoir des options supplémentaires, au moyen de l’option de ligne de commandes -o. Puisque l’interprétation de la chaîne de caractères d’option est spécifique au décodeur, les options autorisées sont décrites en association avec chaque type de souris. Quand aucune description des chaînes d’options n’est fournie, cela signifie que la chaîne d’options est inutilisée pour ce type de souris, et en spécifier une génère une erreur. Quand le document se réfère à des « options série standard », cela signifie que l’une des options -o dtr, -o rts ou -o both peut être spécifiée pour activer les lignes de contrôle du port série.
Voici les types de souris actuellement reconnus :
bare Microsoft
Le protocole Microsoft, sans aucune extension. Il ne supporte que deux boutons. Si votre périphérique en a trois, vous devriez essayer de lancer le décodeur mman ou msc. Dans ce dernier cas, vous devez indiquer à la souris de parler le protocole msc en activant les lignes DTR et RTS (avec -o drt, -o rts ou -o both) ou invoquer « gpm -t msc » tout en gardant le bouton du milieu appuyé. Très ennuyeux, en effet. Ce décodeur de souris accepte les options série standard, bien qu’elles ne devraient pas être nécessaires.
ms C’est le protocole Microsoft original, avec une extension au bouton du milieu. Certains vieux périphériques à deux boutons envoient certains paquets erronés qui peuvent être mal compris en tant qu’événements du bouton du milieu. Si c’est votre cas, utilisez le type de souris « bare ». Certains nouveaux périphériques à deux boutons sont « plug and play », et ils ne fonctionnent pas bien du tout ; dans ce cas, essayez « -t pnp ». Beaucoup (la plupart) de périphériques à trois boutons qui utilisent le protocole Microsoft ne parviennent pas à rapporter certains événements du bouton du milieu durant le mouvement de la souris. Puisque le protocole ne fait pas la distinction entre le bouton du milieu se relevant et s’abaissant, il serait responsable ne plus suivre au pas, de sorte que ce décodeur déclare que le bouton du milieu est relevé chaque fois que la souris bouge. Cela empêche le glissement (drag) avec le bouton du milieu appuyé, et vous devrez donc probablement utiliser « -t ms+lr » au lieu de ce décodeur, en particulier si vous voulez utiliser X. Ce décodeur de souris accepte les options série standard, bien qu’elles ne devraient pas être nécessaires.
ms+ Identique à « -t ms » sauf que le bouton du milieu n’est pas réinitialisé lors du mouvement de la souris. Vous pouvez donc faire glisser la souris avec le bouton du milieu appuyé. Néanmoins, si votre souris manifeste le comportement bogué habituel, le décodeur va probablement perdre de vue la réalité, en pensant que le bouton du milieu est relevé quand il est enfoncé et vice-versa. Vous devriez probablement utiliser « -t ms+lr » au lieu de ce décodeur. Ce décodeur de souris accepte les options série standard, bien qu’elles ne devraient pas être nécessaires.
ms+lr Identique à « -t ms+ » sauf qu’il y existe une fonctionnalité additionnelle permettant de réinitialiser l’état du bouton du milieu en pressant les deux autres boutons ensemble. Faites ceci quand le décodeur devient perturbé quand il pense que le bouton du milieu est relevé alors qu’il est enfoncé et vice-versa. (Si ça vous donne mal au coeur d’avoir à faire ceci, ne blâmez s.v.p. pas gpm ; blâmez votre souris boguée ! Notez que la plupart des souris à trois boutons utilisant le protocole microsoft peuvent utiliser le protocole MouseSystems à la place (le « 3 Button Serial Mouse mini-HOWTO » dispose d’informations à ce sujet). Ce décodeur de souris accepte les options série standard, bien qu’elles ne devraient pas être nécessaires.
msc MouseSystems
C’est le protocole standard pour les périphériques série à trois boutons. Une partie de ces périphériques n’entrent dans le mode MouseSystem que si la ligne RTS, DTR ou les deux sont désactivées (pushed low). Vous devriez donc essayer -t msc en association avec -o rts, -o dtr ou -o both.
mman Mouseman
Le protocole utilisé par les nouveaux périphériques Logitech à trois boutons. Il est compatible en amont avec le protocole Microsoft, et donc, si votre souris a trois boutons et fonctionne avec -t ms ou des décodeurs similaires, vous pouvez essayer -t mman à la place pour utiliser le bouton du milieu. Ce décodeur de souris accepte les options série standard, bien qu’elles ne devraient pas être nécessaires.
sun Le protocole utilisé sur les ordinateurs Sparc et quelques autres. Ce décodeur de souris accepte les options série standard, bien qu’elles ne devraient pas être nécessaires.
mm MMSeries
Le titre dit tout. Ce décodeur de souris accepte les options série standard, bien qu’elles ne devraient pas être nécessaires.
logi Logitech
C’est le protocole utilisé par des anciennes souris série Logitech.
bm BusMouse
Certains périphériques à bus utilisent ce protocole, y compris ceux produits par Logitech.
ps2 PS/2
Le protocole utilisé par la plupart des souris à bus.
ncr Ce « type » est capable de décoder le crayon de pointage que l’on trouve sur certains portables (le crayon NCR 3125)
wacom Le protocole utilisé par la tablette Wacom. Depuis la version 1.18.1, nous disposons d’un nouveau décodeur Wacom, puisque l’ancien ne fonctionnait pas avec les nouvelles tablettes. Ce décodeur a été testé avec les tablettes Ultrapad, PenPartner et Graphire. Options : -o relative (défaut) pour le mode relatif, -o absolute pour le mode absolu.
genitizer
La tablette « Genitizer », en mode relatif. Ce décodeur de souris accepte les options série standard, bien qu’elles ne devraient pas être nécessaires.
logim Utilisé pour convertir les souris Logitech en compatibles Mouse-Systems. Il fonctionne évidemment avec certaines des souris Logitech.
pnp Ce décodeur fonctionnera avec les nouvelles souris produites par notre ami Bill, et peut-être également avec les plus anciennes. Le protocole PnP est lié matériellement à 1200 bauds et est établi lors d’une initialisation normale, c’est donc un décodeur bare -t sans aucune initialisation. Ce décodeur de souris accepte les options série standard, bien qu’elles ne devraient pas être nécessaires.
ms3 Un décodeur pour les nouveaux périphériques série IntelliMouse, celles avec trois boutons et un protocole incompatible avec les anciens. La roulette est actuellement inutilisée.
imps2 « IntelliMouse » sur le port ps/2.
netmouse
Décode le type de périphérique « Genius NetMouse ».
cal Un décodeur pour le périphérique « Calcomp UltraSlate ».
calr Comme ci-dessus, mais en mode relatif.
twid Support pour le clavier twiddler. À partir de gpm-1.14, ce décodeur inclut un générateur de caractères pour la console texte, mais ne supporte pas encore les codes de touches X. S’il est utilisé avec « -R », « gpm » répétera de toute façon les événements de souris au serveur X. Plus d’informations sur le support de twiddler peuvent être trouvées dans « README.twiddler », dans la distribution gpm.
syn synaptics
Un décodeur pour le TouchPad Synaptics connecté au port série. Ce décodeur de souris accepte les options série standard, bien qu’elles ne devraient pas être nécessaires.
synps2 synaptics_ps2
Comme au-dessus, mais pour les périphériques attachés au port ps2.
brw Un décodeur pour le Fellowes Browser, un périphérique possédant 4 boutons et une roulette. Ce décodeur de souris accepte les options série standard, bien qu’elles ne devraient pas être nécessaires.
js Joystick
Ce type de souris utilise le périphérique de joystick pour générer des événements de souris. Il est uniquement disponible si l’en-tête « linux/joystick.h » a été trouvé au moment de la compilation. L’en-tête (et également le périphérique) n’a été introduit que durant le développement de la série 2.1, et n’est pas présent dans la version 2.0 du noyau.
summa C’est un décodeur pour la tablette Symmagraphics de Genius, tournant en mode absolu. Un répéteur est associé à ce décodeur, afin qu’il puisse utiliser -R summa pour générer des événements X même pour des autres périphériques à pointage absolu, comme les écrans tactiles. Pour utiliser les données répétées à partie de X, vous avez besoin d’un module xf86Summa.o modifié.
mtouch Un décodeur pour l’écran tactile MicroTouch. Référez-vous s’il vous plaît au fichier « README.microtouch » dans l’arbre des sources de gpm pour plus d’informations. J’ai d’ailleurs l’intention de replacer le contenu de ce fichier dans cette documentation dans un futur proche.
gunze Un décodeur pour l’écran tactile gunze. Référez-vous s’il vous plaît au fichier « README.microtouch » dans l’arbre des sources de gpm pour plus d’information. J’ai d’ailleurs l’intention de replacer le contenu de ce fichier dans cette documentation dans un futur proche. Le décodeur accepte les options suivantes : smooth=, debounce=. Un lissage plus élevé ralentira également les déplacements ; un lissage plus faible accélérera les déplacements mais les rendra, évidemment, moins lisses. La valeur de lissage par défaut est 9. Le temps de rebond est exprimé en millisecondes et est la durée minimale que doit avoir un événement haut-bas pour être considéré comme un appui. Des bonds plus petits sont ignorés.
acecad La tablette Acecad en mode absolu.
wp wizardpad
La tablette Genius WizardPad.

FICHIERS

/dev/mouse       Le périphérique de souris par défaut.
mice.c           Le fichier source des décodeurs de pointeurs

VOIR AUSSI

 gpm(8)      Le serveur de souris à portée générale

Le fichier info sur gpm, qui donne des informations plus complètes et explique comment écrire un client gpm.

TRADUCTION

Frédéric Delanoy <delanoy_f at yahoo.com>, 2001.
⇧ Top